AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • And you can't keep us appart . Jeremy

Aller en bas 
AuteurMessage
Seleah E. Greenwood
    Seleah; Liike a hard candy with a surprise center;

avatar

Féminin Nombre de messages : 406
Age : 26
•• Avatar : Ashley Greene ♥
© Crédit : Delirious chucko
•• Humeur : Joyful !
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 15/02/2009

« Island mood's
« Relationships`:
« Mind about the Island;:
« Le mot de la fin;: Avé moi =P

MessageSujet: • And you can't keep us appart . Jeremy   Ven 20 Mar - 20:17



    Pourquoi fallait-il toujours que les événement bizarre ne gravite qu'autour d'elle, et pourquoi une fois de plus fallait-il que tout les ennuies de la jeune Greenwood soit regroupés en un seul et même endroit. La vie parfois ne semblait pas d'humeur à lui faire de cadeaux, bien que de loin on aurait pu croire que son arrivée sur l'île était un pur cadeaux, une sorte de remerciement pour son engagement dans la fabuleuse expérience qu'était l'échange culturel Australo-Américain qu'elle venait de vivre quelques semaines auparavant, et ce durant de longues années, remplies de joies comme de peine, mais sa c'est une autre histoire.

    Parfois souriante, parfois remplie d'amertume, Seleah vivait sur Islà Eden au jour le jour, sans vraiment se préoccuper des raisons pour laquelle ils se retrouvaient tous là, après tout la jeune femme ne faisait que reproduire le comportement de tout ses amis à l'identique, à l'exception peut être d'une personne, Christopher de son prénom, qui semblait résolu à mettre les voiles aussi rapidement que possible. Depuis déjà quelques jours maintenant, la brunette n'avait fait que de se promener, se baladant dans les magasins prévu pour que tous puissent se servir à volonté, les centres de sports et de beauté la comptant déjà parmi l'une de leurs plus fidèles clientes. Pourtant désormais tout sonnait comme quelque chose de déjà vu, la jeune femme avait fait le tour du propriétaire un nombre de fois incalculable, vu et revu l'ensemble des grands magasins, qu'elle soit seule ou bien accompagnée. Tout les lieux on ne peut plus civilisés prenait des airs de déjà vu. Le temps pour elle de peut être s'exiler de la partie ville de l'île, et c'est persuader que l'endroit ou elle séjournait pouvais lui offrir beaucoup plus que ce qu'elle n'avait déjà vu que Seleah décida en se levant ce matin qu'elle allait peut être jeter un coup d'œil au paysage, ayant entendu parler par une vague connaissance que non loin de la ville se trouvait un lac.

    Vêtu d'un simple short de plage et une tunique blanche, par dessus un maillot de bain bleu marine et blanc, Seleah pris le chemin du lac, avec seulement ses habits et une serviette de plage posée sur les épaules, à pas lent elle marcha sur le sentier bien indiqué pour rejoindre ce fameux lac. Alors que ses pensées se dirigeait essentiellement sur les raisons qui la menait à s'éloigner un peu du centre ville, la raison principal du moins. James était en ville, elle était déjà tombé sur lui la veille à l'office de tourisme, et elle ne voulait pas retenter l'expérience, très peu pour elle. Jeremy était là aussi, même si ce détails là aurait du lui faire plaisir, l'appréhension qu'elle avait vis à vis des possibles retrouvailles entres les deux anciens meilleurs amis du monde ne faisait qu'accroitre son envie de s'isoler.

    Le lac se profila devant elle, et en moins de temps qu'il fallait pour le dire, Seleah étala sa serviette au sol, et s'assit dessus encore toute habillé, pas très décidé à se baigner, enfin du moins pas dessuite. Elle se laissa doucement tomber sur sa serviette, et se laissa bercer par les petits bruits de vagues du lac, allongée, son esprit vagabond encore sur les deux personnes qui l'obsédaient.


_________________



    « Him&Me&Him.»[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hello-goodbye.bbactif.com
Jeremy D. Wayne

avatar

Nombre de messages : 11
•• Avatar : Adam Gregory
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Ven 20 Mar - 22:03

    Foutue vie ! Alors que Jeremy pensait qu’il pourrait enfin laissé le passé derrière lui – et donc tout ce qui se rattache aux Etats-Unis, voilà qu’il se retrouvait coincé sur cette fichue île avec un certain James qui se baladait dans les environs ! Une quelconque force supérieure avait elle décidée de se jouer de lui ? Non parce qu’il ne trouvait pas la blague drôle ! Pendant des mois il n’avait souhaité qu’une seule chose, retourner dans son pays natal, l’Australie, et quand il rentrait enfin, voilà que quelques jours plus tard, on le renvoyait ailleurs, sur une mystérieuse île ! Ironie du sort, James, son ancien meilleur ami devenu tout récemment ennemi public numéro 1 était lui aussi présent. Si sa présence n’allait certainement pas aider pour la reconstruction de son couple, au moins il allait pouvoir faire une chose qui le démangeait : le confronter. Il n’avait pas eu le temps de le faire aux Etats-Unis, devant prendre leur avion tout juste le lendemain de cette soirée mémorable. Et maintenant qu’on lui donnait une chance de le faire, il comptait bien la saisir ! Alors non il n’appréhendait pas les retrouvailles, bien au contraire Jeremy était impatient de revoir ce visage de traître pour lui en foutre une, et lui dire ses quatre vérités. Mais par contre si il y’avait bien une personne qui devrait être anxieuse, c’était James lui-même. Croyez moi, il ne voulait pas avoir affaire à Jeremy. Lorsqu’on le blessait, il pouvait se montrer très dur. Lorsqu’on est ami avec lui on le connaît comme le doux Jeremy, limite un ange incapable de faire du mal à une mouche – si si – mais alors lorsque vous passez de l’autre côté de la frontière, vous regretterez amèrement de l’avoir traversée. Le petit ange peut se transformer en vrai démon. James s’en rendra compte bien assez tôt.

    Quoi qu’il en soit, Jeremy n’avait pas encore eu l’occasion d’affronter son rival. Peut être se terrait il dans un coin ? Avec sa petite amie ? Parce qu’en parlant d’elle, celle-ci se faisait de plus en plus rare. Jeremy n’était pas dupe, il savait qu’elle l’évitait, et cela ne pouvait être que mauvais signe. Mais vous savez quoi ? Il en avait ras le bol de la situation, de tous ces non dits qui leur pourrisse la vie ! Depuis qu’ils sont partit des Etats-Unis, ils font comme si genre rien ne s’était passé, mais tout cela n’était pas naturel. Et puis il voyait bien que Seleah n’était plus la même, et même quand elle était là, elle ne l’était pas vraiment, toujours absente, comme perdue dans ses pensées…Malheureusement il se rendait bien compte qu’il n’était pas l’objet de ses méditations…Bah oui, pourquoi rêver alors qu’elle pourrait l’avoir en chair et en os ? On en revenait alors encore à James, encore et toujours. Décidément depuis qu’il l’avait rencontré sa vie se barrait en sucette. En deux ans, il s’en était passé des choses…Comment tout cela avait il pu se dégrader aussi vite ? Un jour ils étaient soudés comme les deux doigts de la main, et le lendemain paf, tout ça volait en éclat.

    Ces derniers jours, Jeremy vagabondait dans les parages, explorait l’île, n’ayant rien de mieux à faire. Et puis qui sait, peut être ferait il des découvertes intéressantes ? Livré à lui-même, son esprit divaguait constamment vers Seleah, malgré tous ses efforts pour arrêter de penser à elle. Mais c’était plus fort que lui, il n’y arrivait pas, elle hantait ses pensées. Qu’est ce que vous voulez, il avait cette fille dans la peau ! Finalement il décida qu’il était grand temps de lui parler. Il ne supportait plus cet éloignement. Et puis merde si elle voulait rompre avec lui qu’elle le dise et qu’ils en finissent ! Pour une fois un peu d’honnêteté ne ferait pas de mal. C’est ainsi qu’il se dirigea d’un pas décidé vers sa nouvelle résidence, elle ne pourrait pas le fuir indéfiniment. Malheureusement il ne la trouva pas là, alors il demanda à une de ses amies si elle ne l’avait pas vu. Il apprit que la dernière fois qu’ils l’avaient aperçut, elle se dirigeait vers la lisière de la forêt, une serviette de plage sous le bras. Jeremy en déduisit qu’elle devait se trouver au lac. Et en effet il eut raison, puisqu’une fois arrivé là bas, il la trouva allongée sur sa serviette, l’esprit ailleurs. Qu’est ce qu’il ne donnerait pas pour être dans sa tête en ce moment et savoir tout ce qu’il s’y passait… Comme ce n’était pas possible évidemment, il ne pouvait faire que supposer.


    « Je ne te dérange pas trop j’espère ? C’est que je ne voudrais surtout pas interrompre ta petite rêverie sur James… » lui lança t’il d’un ton sarcastique. Non mais c’est vrai quoi, il pourrait passer plus tard, voyons il n’oserait jamais suspendre ses beaux fantasmes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleah E. Greenwood
    Seleah; Liike a hard candy with a surprise center;

avatar

Féminin Nombre de messages : 406
Age : 26
•• Avatar : Ashley Greene ♥
© Crédit : Delirious chucko
•• Humeur : Joyful !
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 15/02/2009

« Island mood's
« Relationships`:
« Mind about the Island;:
« Le mot de la fin;: Avé moi =P

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Ven 20 Mar - 23:32

    Il fallait toujours que depuis leurs escapades aux Etats Unis, quelque chose cloche dans la vie de Seleah. Depuis que ses pieds avaient foulés le sol américain, tout allait de travers alors qu'auparavant tout était si facile pour elle, une vie parfaite, des résultats scolaires parfait et par dessus tout un petit ami attentionné et doux qu'elle aimait par dessus tout. Non pas que ce dernier critère avait changé depuis l'Amérique, mais leurs relations avaient changé, lui le savait et elle aussi. Parfois d'ailleurs, la jeune femme se surprenait à se demander ce que aurais été encore leurs vies si jamais ils avaient décidé de rester en Australie, chez eux sans que personne ne puisse rien faire pour les séparer. Surement auraient-ils continué à être ensemble, comme dans le bon vieux temps ou tout semblait leur être donné sur un plateau d'argent. Avant Jeremy&Seleah était une institution, un couple comme il fallait l'être, une sorte de modèle pour certains, et un pur produit de jalousie maladive pour d'autres. Mais enfin les Etats unis avaient tout changer, et d'un côté Seleah ne s'en voulait pas le moins du monde d'avoir fait ce voyage, une expérience tellement enrichissante que celle ci valait la peine d'être vécu, même au prix de certains sacrifices.

    D'ailleurs en y repensant, la seule chose qui avait flancher à Chicago, c'était définitivement son couple. Au prix d'une bonne flopée d'engueulade et de rabibochage, Seleah avait sacrifier le temps qu'elle passait avec Jeremy en Australie pour ses amis américains, James en particulier bien que Jeremy ne soit pas totalement au courant des petites escapades nocturnes que s'offrait les deux amis rien que pour discuter. De plus belle durant un certains temps, la jeune femme n'avait plus eux aucun contact avec son ex petit ami de l'époque durant quelque jour, le temps imparti pour aller voir ailleurs, deux fois. Mais enfin quand on aime, le naturel revient vite au galop. Et le fait que Seleah eut toujours de fort sentiments pour son Jeremy l'avait fait revenir au triple galop vers lui, oubliant derrière elle ses deux aventures américaine, avec respectivement un Australiens qu'elle n'avait pas connu avant l'échange culturel et qui désormais était son meilleur pote, et un Américain à qui elle n'avais plus parler, chose qui l'enchantait à vrai dire. Un gros secret pour notre amie Seleah qui souhaitait profondément que son bien aimé ne sache jamais cette épisode au combien insultant pour sa propre intégrité, et pour la jalousie relativement maladive du jeune homme.

    Enfin James, mon dieu qu'allait-elle bien pouvoir mettre en œuvre pour que les deux anciens comparses ne se croisent jamais. Et pour qu'elle n'en croise aucun des deux. Pourquoi ? Simplement pour ne pas voir cette réalité en face, le fait que James était ici l'effrayait vis à vis de Jeremy d'un premier point, de l'effrayait elle même ne seconde position, simplement parce qu'elle ne saurait jamais réagir face à un tel problème. Pourquoi ce foutu James avait-il fait sa foutu déclaration ? Alors qu'elle semblait heureuse de pouvoir enfin retrouver son quotidien australiens, et pourquoi donc était elle désormais si marqué par ce « Je t'aime » qu'il avait du prononcer à la va vite simplement avec l'intention de ne plus jamais à la revoir, ni elle ni Jeremy par ailleurs. Connard, Seleah ne pouvait s'empêcher de le détester pour sa, qu'il se foute de sa gueule de la sorte lui semblait être grandement insupportable; mais d'un autre côté James avait toujours été si gentil et si prévenant avec elle, le meilleur ami qu'on puisse avoir, comment oublier sa ? Impossible.

    Cependant qu'elle se laissait envahir par ses pensées, la jeune femme n'entendit pas les bruits de pas qui se profilait non loin d'elle, n'y prêtant aucune attention, elle se persuada rapidement qu'il s'agissait surement de l'un de ces randonneurs, ou encore une personne qui comme elle était venu s'isoler de cette ville trop étrange et trop belle pour être réelle. Ses pensées dirigée vers Jeremy, une fois de plus elle se demandait ce qu'il faisait, si il avait déjà croisée James en ville ou si même il le cherchait, si ils se cherchaient. Alors que la voix de son bien aimé se faisant entendre dans les oreilles de la jeune femme, ayant les yeux fermer elle ne bougea cependant pas d'un pouce, écoutant les sarcasmes d'un Jeremy. Curieuse façon de dire bonjour à sa petite amie, Seleah ouvrit les yeux && lui accorda un regard absent, avant de lever les yeux au ciel et de pousser un soupir.

    « Jalousie, Jalousie. Tu n'as jamais été capable de te contenir mon cher. Mais enfin, bonjour aussi … Et pour t'as gouverne, je ne fantasmais pas James, certainement pas … Brad Pitt passe encore.

    Elle disait sa d'un ton on ne peut plus calme, surement habitué avec le temps par les sarcasmes de Jeremy qui ne s'atténuerait donc jamais. Elle lui accorda un regard emprunt de douceur, histoire faire descendre d'un cran l'atmosphère, mais enfin si il voulait jouer au jeu du «  je clash le plus fort », c'était perdu d'avance. Tu me cherches tu me trouves . Elle soupira une fois de plus et referma les yeux, toujours allongée sur sa serviette de plage et ses cheveux brun lui tombant sur les épaules.


    « Mais enfin, si tu es venu m'engueuler ou faire la police, tu peux te casser. J'ai envie de tout sauf d'entendre tes sarcasmes aujourd'hui...

_________________



    « Him&Me&Him.»[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hello-goodbye.bbactif.com
Jeremy D. Wayne

avatar

Nombre de messages : 11
•• Avatar : Adam Gregory
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Sam 21 Mar - 14:39

    Lorsque Seleah dédaigna enfin ouvrir les yeux, pour poser son regard sur lui, ce fut plutôt une expression absente qu’il eut droit. Où était donc passé cette lueur dans ces yeux, vous savez qui a chaque fois qu’elle le voyait s’illuminait ? Comme si sa journée venait tout d’un coup de s’améliorer ? Oh il y’a bien longtemps qu’elle avait arrêté de le regarder de la même manière…Enfin ça quand elle le regardait encore, ce qui se faisait rare. Le premier mot qui sortit de sa bouche fut jalousie. Et voilà elle l’accusait encore. Incroyable ! Ok il veut bien croire que par moment il est pu laissé sa jalousie l’emporter mais là…ça n’avait rien avoir ! Il avait complètement le droit de s’inquiéter à propos de James, et elle le savait. Mais non valait mieux le blâmer lui ! C’était si facile plutôt que de parler sérieusement. Et puis sa petite blague sur Brad Pitt, vraiment très drôle. Hilarante même.

    « Jalousie ? Hmm non j’appellerais plutôt ça du réalisme.
    A moins qu’on n’est pas la même conception des choses…Dis moi, si genre ta meilleure amie venait me déclarer sa flamme, foutant ainsi en l’air votre amitié comme si elle n’avait jamais comptée, ça ne te ferait donc rien ? Aucun souci ? On oublie et on passe à autre chose ? »


    Il voulait comprendre, parce qu’apparemment pour elle il n’était pas légitime qu’il s’en inquiète plus que ça. Et comme vous l’aurez remarqué, Jeremy avait décidé qu’il était temps d’enfin mettre les choses au clair. A quoi bon se mentir plus longtemps ? Repousser les problèmes n’avait jamais été la meilleure façon de les régler, au contraire ça ne ferait qu’empirer. Malheureusement il fallait croire que Seleah n’était pas prête pour les confronter. En effet voilà que mademoiselle se recoucha sur sa serviette, et reposa ses petites paupières qui devaient sûrement se faire très lourdes. Hmm non franchement c’est trop toute cette attention pour lui, vraiment. Il n’en demandait pas tant. Non mais sérieusement vous croyez pas qu’elle ne pourrait ne serait qu’ouvrir les yeux ? Lui parler en face ? Se redresser ? Ou peut être croyait elle qu’il lui suffisait de fermer les yeux, d’attendre un peu et qu’il disparaisse ? Jeremy avait toujours admiré sa capacité à éviter les problèmes. Non c’était un vrai don chez elle vraiment. Mais c’est vrai quoi, pourquoi s’engager dans une conversation sérieuse genre qui concerne l’avenir de leur couple quand on peut profiter tranquillement du soleil et faire bronzette ? D’ailleurs voilà qu’elle lui demanda d’arrêter les sarcasmes, pauvre choute, elle ne les supportait pas ! Alors si c’était ça il ferait mieux de partir. Bouh. Ce fut à son tour de lever les yeux au ciel pour pousser un soupir. Elle n’aimait pas ses sarcasmes ? Et alors ? Qu’elle fasse avec ! Merde il en avait plus que marre de son attitude ! Ne pouvaient ils pas se comporter comme des adultes pour une fois ? A la base, Jeremy était venu pour lui parler calmement, mais là elle avait le don de l’énerver.

    « Oh…Quoi alors ? Je devrais me comporter en parfait petit ami ? Faire semblant que tout va bien dans le meilleur des mondes ? Jouer la carte du mec doux et compréhensif qui supporte tout sans rien dire ? J’en ai assez de cette mascarade ! Puisqu’à l’évidence tu n’es pas prête à affronter la réalité, j’ai décidé de prendre les devants. Il est temps qu’on se parle franchement, qu’on arrête tout ces non dit, ces faux semblants… Et qu’on appelle les choses par ce qu’elles sont réellement. » Là, il avait peut être enfin capter son attention.

    « Notre couple part à la dérive, et le pire, c’est que j’ai l’impression que tu en as rien à foutre… »

    Et Jeremy pensait ce qu’il disait. Depuis toute cette histoire avec James, il la sentait comme ailleurs. Quand ils étaient ensemble c’était à peine si ils se parlaient, et l’autre moitié du temps elle la passait à l’éviter. Elle ne faisait strictement rien pour arranger les choses. Jeremy commençait sérieusement à douter de ses sentiments.

    « Notre couple ne signifie donc plus rien pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleah E. Greenwood
    Seleah; Liike a hard candy with a surprise center;

avatar

Féminin Nombre de messages : 406
Age : 26
•• Avatar : Ashley Greene ♥
© Crédit : Delirious chucko
•• Humeur : Joyful !
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 15/02/2009

« Island mood's
« Relationships`:
« Mind about the Island;:
« Le mot de la fin;: Avé moi =P

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Sam 21 Mar - 15:45

    Elle était nonchalante, apparaissant aux yeux de tous comme une personne fatigué et las d'entendre toujours les mêmes choses, surement torturé par un tiraillement de sentiments qu'elle ne semblait qu'à peine contrôler. Qui donc à sa place aurait pu choisir, si tant est qu'elle est eut le choix. Situation pareille imposait qu'elle s'isole du groupe d'ami avec lequel elle avait pris l'habitude de trainer aux états unis, mais qu'importe, ce groupe n'existait plus, auparavant composé de James/Jeremy/Emma et elle même, cette petite troupe n'avait dorénavant plus aucune raison d'être. Mais enfin, parfois Seleah s'avouait à elle même qu'elle n'accordait que peu, voir aucune importance à celui qu'elle avait aimée jusqu'à aussi loin que remonte ses souvenirs, le regrettait un peu par ailleurs, mais à quoi regretter, Jeremy était compréhensif parfois, mais la conversation qui menaçait d'arriver dès lors que Jeremy était venu la rejoindre au bord du lac traduisait une attitude désinvolte de sa part, qu'elle ne pouvait s'empêcher de comprendre après tout, il était son petit ami aimant au possible, qui ne se serait pas inquiété à la place du jeune homme.

    Seleah écouta son plaidoyer enflammé avec attention, alors que son corps ne daignait toujours pas faire le moindre mouvement jusqu'à ce qu'il pose le doigt sur quelque chose de vrai. Comment aurait-elle réagi à sa place ? Une illumination lui atteint l'esprit, comme si tous ses sens se ranimait après un petit comma, elle sentit son sang faire un tour dans sa tête et son buste se redresser, mais restant toujours assise.. D'une voix on ne peut plus agacer, elle repris la parole.

    « Comment j'aurais réagi ? Je lui aurais cassé la gueule depuis bien longtemps mon cher, dans ton cas l'amitié de … James, c'était du vent, sinon il n'aurais jamais osée faire sa. Passe à autre chose avec ce James, de nous deux je suis sur que c'est toi qui y pense le plus. Il a dit ces conneries juste parce qu'il était sur qu'on partait le lendemain, j'en suis sur. A l'inverse de ma meilleure amie, qui ne m'aurais jamais fait sa, à moi. Donc oui, oublie et passe à autre chose, s'il te plait.

    Le s'il te plait sonnais un peu comme un ordre, si elle devait passer à autres chose, Jeremy devait le faire aussi et prendre les devants. Pourquoi donc n'éprouvais-t-il pas le besoin de la comprendre ? Seleah avait besoin de temps à ce moment précis, n'importe quel garçons auraient fait l'effort d'attendre un petit laps de temps pour passer l'éponge et reprendre une vie normal. De plus belle, le vent de cette île sifflait comme des airs de paradis, et hormis la présence d'un certain ex meilleur ami, on aurait pu facilement confondre ce séjour surprise ici pour des vacances offertes par les états d'Amérique, ou l'Australie.

    Maintenant que le sujet était définitivement lancée, Seleah daigna se mettre debout, se plantant devant Jeremy avec les bras croisées, avec une furieuse impression qu'il cherchait à la confronter, la mettre en colère une bonne fois pour toute, pour qu'elle s'en aille furieuse et qu'elle ne veuille plus lui parler jusqu'à la fin de ses jours. Si il cherchait la bagarre, il allait la trouver, Seleah était d'humeur massacrante désormais que Jeremy haussait le tons de la conversation à son grée. Consciente que son attitude n'était pas là meilleure, Seleah arbora une expression de visage on ne peut plus attentive, écoutant chacun des mots qui sortait de la bouche d'un Jeremy qui semblait révolté par l'attitude qu'elle possédait depuis un moment déjà. Bordel, qu'est ce qui lui prenait à celui là encore, ce n'était pas ces sarcasmes qui réussiraient à déstabiliser la jeune femme, certainement pas, question ironie et ton sarcastique, elle s'y connaissait, et plutôt deux fois qu'une. Si il cherchait à la faire flancher, ce serais question sentiments et pas attitude. Elle écouta chacun des mots qui sortait de sa bouche avec une attention particulière,


    « Oh tu veux parler sérieusement ? Et bien je t'écoute mon cher. Que veux tu savoir de moi ? Et de qu'elle réalité tu parles hein, de cette putain de dernière soirée américaine dont on as jamais parlé ? Ou de ton comportement de gamin de 10 ans qui fait la gueule à son meilleur ami pour une simple fille ? Ah non je sais, on vas parler de moi, puisque je suis la seule fautive de l'histoire à t'entendre parler.

    Sa sent pas bon, son ton montait crescendo, si quelque chose l'énervait, c'était qu'on lui hurle dessus, Jeremy n' hurlait pas encore mais sa n'allait plus tellement tarder. Les paroles suivantes de Jeremy lui coupèrent le souffle, elle déglutit. Comme si il venait de lui foutre une bonne baffe dans la gueule. Elle ne répondit pas au fait qu'il semblait qu'elle s'en foute de leur couple enfonçant encore plus Seleah qui désormais avait l'impression d'être un tyran, le genre de fille qui se fiche des sentiments des autres et qui ne se préoccupe que d'elle même, ce qu'en faite elle était, vis à vis de Jeremy à l'évidence. Son cœur se serra et elle redirigea son vers le lac, croisant ses bras, avant de finalement baissé les yeux au sol. Quel con, si il voulait la blesser, c'est gagner, elle était blesser dans ses sentiments et son intégrité. Elle leva un regard mauvais vers lui , et sentit sa main lui démanger dangereusement, sans pour autant s'en servir.

    « Que j'en est rien à foutre ? T'es dégueulasse . Tu n'as aucune idée de ce à quoi je pense.

    Seconde intervention de Jeremy, qui l'enfonça encore plus qu'elle ne l'était déjà, ne se sentant plus elle lui envoya sa main sur la joue, Zbaaf ! Tremblant de tout ses membres elle se remis à parler, voix tremblante assorti.

    « Espèce de … AAAAH . Ne redis plus jamais sa ! Tu ne sais rien et en plus tu me pousses à bout. Si tu avais plus confiance en moi, tu n'y penserais même pas.


    Elle pensait définitivement ce qu'elle disait, même si parfois elle se surprenait à penser à James, et sa satané flamme d'amour qu'il lui avait avouer un soir américain, elle n'en avait pas rien à foutre de Jeremy. Consciente qu'après la baffe qu'elle venait de lui mettre, il ne pardonnerais pas cette écart de conduite, elle rugit de rage. Sa y est, il l'avait chercher, maintenant il l'as trouvait.

_________________



    « Him&Me&Him.»[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hello-goodbye.bbactif.com
Jeremy D. Wayne

avatar

Nombre de messages : 11
•• Avatar : Adam Gregory
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Dim 22 Mar - 0:26

    Ah ben enfin il avait réussi à attirer son attention ! Ça y’est elle daignait se bouger un peu, se redressant pour se mettre en position assise. Bon il y’avait encore des progrès à faire mais c’était déjà ça. Il ne fallait pas trop lui en demander à la fois la pauvre. Malheureusement les paroles qui suivirent n’étaient pas exactement celles qu’il attendait. Au lieu de lui donner raison, sur le fait qu’effectivement il avait le droit de s’inquiéter, elle osa lui renvoyer ses arguments en pleine gueule, prétextant que ELLE avait les meilleurs amis du monde, sachant les choisir, contrairement à lui, dont son « amitié » avec James ne reposait que sur du vent. Prend ça dans la gueule mon petit. Pourquoi il avait l’impression qu’elle prenait la défense de ce connard de James ? Non parce qu’elle venait tout de même de dire, que jamais son petit James n’aurait osé trahir une personne. Donc conclusion, c’est qu’en fait ils n’étaient pas réellement ami, donc bon il n’avait pas fait grand chose de mal. Jeremy n’en revenait pas des paroles qu’il entendant. Et pourtant, il ne devrait pas être si étonné que ça, il la connaissait après tout. Elle, reconnaître ses torts ? Mon Dieu non ! Putain mais quel caractère de merde ! Généralement il aimait ce côté là, un caractère de feu, qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds...Mais là aujourd’hui il s’en serait bien passé ! Vu comme c’était parti cela risquait de dégénérer...

    « Tant de compassion venant de ta part...C'est trop, vraiment. »

    Une fois de plus Jeremy utilisait le sarcasme. Mais c’est ainsi qu’il fonctionnait, dès lors qu’on le blessait, Jeremy utilisait en quelque sorte le sarcasme comme mécaniste d’autodéfense. Vous croyez que Seleah pourrait genre juste prendre un peu en compte ses sentiments ? Non parce que dans l’histoire, c’était tout de même lui la victime...C’est lui qu’on avait trahi, lui qui avait perdu un précieux ami...Non parce que vous n’allez pas lui faire croire que c’était Seleah à plaindre ! Entendre qu’une personne vous aime, ça fait toujours plaisir ! Maintenant elle en avait deux pour le prix d’un, n’était ce pas merveilleux tout cet amour ?
    Seleah lui demandait de passer à autre chose, mais quelle hypocrite celle là !


    « Oh mais je ne demande que ça moi de passer à autre chose. Seulement comment veux tu que j’y arrive, quand à l’évidence toi tu ne l’as pas fait ? »

    Parce que lui tout ce qu’il aspirait c’est qu’on oublie toute cette histoire, et qu’ils continuent leur relation comme avant. Après tout James n’en valait pas la peine. Seulement c’est Seleah qui ne voulait pas tirer un trait sur toute cette affaire, sinon comment expliquer son comportement depuis ? Jeremy trouvait qu’il s’était montré plutôt patient jusque là. Depuis ce fameux soir, il n’avait rien dit, fait aucun commentaire sur les déclarations de James...Il lui avait laissé l’opportunité de passer outre et de passer à autre chose. Seulement au lieu d’en profiter elle s’était murée dans le silence ! L’évitait... Alors forcément elle devait bien s’attendre à ce que ce moment arrive un jour ou l’autre ! Jeremy avait prit sur lui pendant bien trop longtemps. Il était temps que ça sorte.

    Enfin, Seleah jugea utile de se lever pour le confronter. C’était tout de même plus agréable pour avoir un échange lorsque la personne vous faisait face, vous ne trouvez pas ? A l’évidence, il venait de réussir à l’énerver elle aussi, puisque lorsqu’elle reprit la parole, son ton était monté d’un cran. Jeremy fut révolté par ses accusations infondées. Selon elle, il ne faisait que de se comporter en gamin, que c’était complètement stupide de faire la gueule à James pour une histoire aussi ridicule ! Mon Dieu, parfois il se disait qu’il vaudrait mieux être sourd plutôt que d’entendre des conneries pareilles


    « Mon meilleur ami ? Je croyais justement qu’il ne l’était pas... » Bah oui, n’était ce pas ce qu’elle venait de lui dire quelques secondes plutôt tôt ? Que tout cela n’était que du vent ? Et maintenant il devrait se rabibocher avec lui ? Mais pourquoi, vu qu’il n’avait apparemment jamais été son ami ? Enfin passons... « Si justement tu étais une « simple fille » alors oui cela serait un comportement de gamin...Mais tu n’es pas n’importe qui. Tu es LA fille. Donc excuse moi de m’inquiéter quand j’entends un autre mec avouer ses sentiments à la femme de ma vie ! » Sur ce il ajouta « Et puis détrompe toi, j’ai aussi mes torts dans l’histoire. Je n’aurais jamais du laisser la situation s’empirait ainsi » Parce oui Jeremy s’en voulait d’avoir laissé traîner tout ça...Peut être que si ils s’y étaient prit plus tôt pour avoir cette conversation ils n’en seraient pas là.

    Lorsque Jeremy lui confia qu’il avait l’impression qu’elle n’en avait rien à foutre de leur couple, il savait qu’il y’allait fort. Mais justement c’était le but. Il fallait bien au moins ça pour qu’elle réagisse un peu. Peut être que cela servira de déclic. Bien sur il ne voulait pas la blesser mais en même temps elle l’avait cherché ! Quand elle lui balança qu’il était dégueulasse, qu’il ne pouvait pas dire ça, qu’il ne savait rien du tout, il répliqua.


    « Non je n’en ai aucune idée...C’est bien ça le problème. Tu me parles plus, tu m’évites...Alors forcément moi je ne peux qu’imaginer. »

    Comme si cela ne suffisait pas, Jeremy en avait rajouté une couche, lui demandant si leur couple comptait un temps soit peu à ses yeux. Le mot de trop. Baaam. Seleh venait de lui en mettre une. Non mesdames et messieurs vous ne rêvez pas, Seleah venait de foutre une gifle à son petit ami ! Jeremy ne l’avait pas vu venir celle là. Sous le choc, il avait du mal à réaliser...C’était la première fois qu’elle osait porter la main sur lui. Plutôt humiliant comme procédé. Quelle garce ! Jerem sentit sa joue rosir sous le coup de l’impact, c’est qu’elle n’y était pas allée de mains mortes ! Jeremy serra la mâchoire, signe d’énervement. Il sentait qu’il allait avoir du mal à se contrôler. Il ferma les yeux un instant histoire d’essayer de se calmer, ne voulant pas dire ni faire quelque chose qu’il pourrait regretter ** Respire Jeremy...Respire...C’est Seleah...La femme que tu aimes... ** En tout cas il est sur, qu’elle aurait été un homme, il y’a longtemps qu’il aurait riposté ! Mais n’était ce pas injuste ? Dans un couple, si la femme frappait l’homme, on trouvait ça normal, mais alors si il lui venait à l’idée de retourner sa gifle, là tout de suite on crierait au scandale ! Si Jeremy avait réussi à la blesser avec ses paroles, Seleah avait eu sa revanche, ayant réussi à faire de même. Pas tant physiquement, mais plutôt émotionnellement. D’ailleurs il sentit les larmes lui monter aux yeux, mais hors de question de lui montrer à quel point elle avait pu l’atteindre ! Il ne voulait certainement pas lui donner cette satisfaction. Jerem réussit à les repousser, et finalement au bout de quelques secondes, il rouvrit les yeux, et posa son regard sur Seleah, dans une attitude étrangement calme.

    « Frappe moi autant que tu veux, mais ça ne changera pas le problème. Et tant que tu n’admettra pas qu’il y’en a un, on ne pourra pas avancer »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleah E. Greenwood
    Seleah; Liike a hard candy with a surprise center;

avatar

Féminin Nombre de messages : 406
Age : 26
•• Avatar : Ashley Greene ♥
© Crédit : Delirious chucko
•• Humeur : Joyful !
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 15/02/2009

« Island mood's
« Relationships`:
« Mind about the Island;:
« Le mot de la fin;: Avé moi =P

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Dim 22 Mar - 2:51

    La prenait il pour une demeuré fini ou simplement adorait-il le fait qu'il pouvait se foutre de sa gueule sans qu'elle ne se mette totalement en rogne à l'instant précis de la conversation. Un peu plus un peu moins, ou était la différence pour lui qui désormais trouvais en face de lui une parfait petite peste de petite amie. Seleah était prête à lui exploser au visage littéralement, alors que lui osait ne serais ce que hausser le tons, choses qu'elle détestait. De plus belle, la jeune femme détestait cette maudite conversation, qu'elle jugeait on ne peut plus idiote, détestable. La réalité fait souvent mal, et cette réalité lui apparaissait désormais comme une évidence cependant que Jeremy lui jouait l'ironie pour la mettre devant le fait accomplie. Seleah n'aimait pas avoir tort, de ce fait même dans cette situation périlleuse, ou pour une fois Jeremy était la victime, la jeune femme trouvait le moyen de détourner la conversation, échangeant les rôles pour se donner le plus beau. Une qualité qu'elle possédait depuis toujours, tourner les situations désavantageuses pour elle, à son propre avantage, bien qu'elle soit tout de même consciente que son petit ami qui l'agaçait au plus haut niveau ne faisait que de mettre sur le tapis les choses qui était purement vrais et réaliste. Pourtant elle ne voulait pas se laisser faire de la sorte, tout bonnement impossible et lui même savait à quel point la Greenwood pouvait être bornée.

    Elle ne prit même pas la peine de répondre aux sarcasmes agaçant de Jeremy, désormais elle en était au stade au dessus, les sarcasmes de seconde zone ne l'atteignant plus. Elle prenait les paroles de son petit ami pour un refuge de looser, Jeremy ne savait pas quoi dire, alors il blablatait. Bon ok, peut être qu'elle exagérais un petit peu, mais peu importe. Niveau compassion, elle aurait pu en avoir si seulement il était venu l'aborder de manière calme, en la saluant de manière polie et aurait abordé le sujet de façon on ne peut plus calme, plutôt que de tout de suite annoncer la couleur comme il l'avait fait, crétin.

    Il marquait un point, si elle ne voulait pas passer à autres choses, personnes n'y arriverait. Seulement sa rencontre un peu trop fraiche avec James lui rappelait qu'une autre personne tenait à elle ici, et qu'elle ne voulait pas le blesser. Quelques heures auparavant elle était tombé sur James à l'office de tourisme qui semblait avoir encore plus envie que Jeremy de s'expliquer avec elle. Rien que d'y repenser, elle en eut presque les larmes aux yeux, lui la prenait pour une hypocrite, mais qu'aurait-il fait à sa place ? Alors que les deux clamaient haut et fort leurs amours pour elle, mais qu'en était il d'elle qui était tirailler par deux personnes qui s'accrochaient. Elle ne masqua pas son mal être, simplement parce qu'elle s'en foutait maintenant, Jeremy l'as blessait et qu'il continuait ses sarcasmes pourri. Cependant sa constatation était fondé, la voix à moitié tremblante qu'elle tenta de masquer par une expression de visage décidé qu'elle essaya d'adopter n'avait rien de très convaincante.


    « Mais tu comprends pas … Je veux pas le blesser. Je veux pas vous blesser. James était mon ami à moi aussi avant, vous m'en demandez trop à la fois.

    Vrai. James ce matin l'avait encore confronter pour parler, chose qu'elle ne voulait absolument pas, elle voulait rester dans son petit délire de «  James à dit sa parce qu'il croyais qu'il ne me verrais plus jamais » , définitivement. De plus belle, la jeune femme désirait que tout redevienne comme avant, qu'ils soient tous en parfait accord et que chacun retrouve sa place. Mais désormais il fallait qu'elle se fasse une raison, rien ne serais plus jamais comme avant.

    Maintenant, elle se tenait sur ses deux jambes, trifouillant nerveusement à la fois son mini short et sa tunique. Son visage prenait des traits d'agacement constant, tirant sur l'énervement intense. Jeremy l'as cherchait définitivement, pourquoi faisait-il sa ? Bah pour l'énerver pardi. Et le pire c'est qu'il y arrivait à la perfection, désormais elle avait la main droite qui la démangeait nerveusement, dieu qu'il pouvait être insupportable celui là, si il cherchait la tarte, il la sentirais arrivé de loin, il cherchait le moyen de la mettre hors d'elle, et sa elle lui ferais payer cher.

    Certes, elle s'embrouillait les pinceaux, se contredisait. Mais peu importe, Seleah accorda son attention à Jeremy qui expliquait, de manière bien trop crus à son goût. Elle ne pouvait définitivement plus lui en vouloir, il était la victime, sa c'était fait. De plus belle sa première phrase eut le dons d'énerver encore plus notre Greenwood qui aurais presque rugit de colère sur le coup, il en avait pas marre de l'enfoncer ? Elle savait qu'elle avait tort, et Jeremy avait l'air de jubiler du fait qu'il pouvait l'enfoncer au plus profond qu'il le voulait. Cependant la suite du discours vint de plus belle réveiller les sentiments que la jeune femme avait pour lui, laissant les mots «  LA fille » et « la femme de ma vie » lui marquer l'esprit profondément, après tout elle était une fille et même en situation de crise,les mots aussi doux que ceux là avait le dons de la charmer par dessus tout. Son cœur en pris un autre coup, décidément c'était trop pour elle, bientôt elle se mettrais à chialer comme une merdeuse de dix ans, ou comme les filles qui se font largué par leurs premier amour à la télévision, même si cette fois sa changeais, son premier amour était devant elle, et la jeune femme jurait qu'il était le dernier à qui voulait le savoir.


    « Il ne l'ai plus, pour une raison stupide. Il a peut être dit sa parce qu'il savait qu'il nous reverrais jamais ou … j'en sais rien, il aurais eu des milliers de raisons. Et justement, apprend à avoir confiance en LA fille, sa te feras pas de mal. Vrai, si il n'avait pas confiance en elle, même si sont comportement frôlait le bizarre ces derniers temps, ils étaient mal barré. Si tu en avais parler avant qu'est ce que sa aurais changez hein ? On aurais peut être criée moins forts, mais qu'est ce que sa change. Depuis qu'on est partit aux Etats Unis, on enchaine les engueulades, une de plus une de moins, qu'est ce que sa change...C'est seulement le sujet qui change.

    Il lui prenait définitivement la tête, et Seleah détestait sa par dessus tout. Qu'est ce qu'il cherchais là
    ? De plus belle il enchainais les propos qui avaient le dont d'agacer Seleah, il avait raison, et sa l'énervait encore plus. Elle qui détestait être dans une position de faiblesse aurait préféré se barrer en courant dès qu'elle l'avait vu venir plutôt que d'avoir à subir en quelque sorte cette conversation. Elle ne pris par ailleurs même pas la peine de répondre à l'interaction de son amoureux. Simplement parce qu'il avait raison, une fois encore. Seleah l'évitait depuis qu'ils étaient ici, ne voulait pas parler ni de cette conversation là, ni de James, ni de cette Pétasse d'Emma ni même de qui que se soit. Pourtant Jeremy y accordait une importance particulière, même si elle comprenait, son égo ne voulait certainement pas être confronter à ce problème, et de plus belle Jeremy y allait trop fort pour elle.

    Baffe, prend toi sa, Jeremy avait abusé. Il l'avait pas volé celle la tiens. Seleah sentit sa main lui picoter après qu'elle soit venu se plaquer dans un bruit sourd sur la joue de Jeremy, bien fait pour toi tiens. Qui sème le vent récolte la tempête, et la jeune femme ne pouvait s'empêcher de se dire que cet abruti l'avait bien mérité celle là. Cependant elle savait que le retour de flamme n'allait pas tardé, presque aurait-elle eu peur si Jeremy avait levé la main pour lui en foutre une lui aussi, mais elle savait qu'il était bien trop gentleman pour sa, et qu'il l'aimait, ce qui était le plus important pour ne pas qu'il lui en foute une à son tour, et puis les garçons frappent pas les filles, c'est bien connu (a).

    Pas une pas deux, elle réalisa enfin son geste. Alors que ses yeux azur scrutait sa main droite qui venait de s'écraser sur la joue de la seule personne qu'elle est jamais aimée. Mais qu'est ce qu'elle avait foutu encore ? Une baffe ? À Jeremy ? Quelques temps auparavant, elle aurait crié à l'affront, mais il l'avait poussé à bout, et elle ne regrettait pas. Un bref silence s'installa entre eux, Seleah tremblant de tous ses membres n'osa même pas poser son regard sur une parcelle du corps de Jeremy, la baffe l'avait calmé dans son énervement, laissant place à un calme absolu qui la mettait plus que mal à l'aise, rompus par un Jeremy d'autant plus calmé. Elle sentit les larmes lui monter aux yeux, mais pas question, d'un revers de bras elle se passa le poignet sur les yeux et serra les dents. C'est pour les pimbêches de chialer, et elle valait mieux que sa, même si en même temps Jeremy valait une bonne crise de larme. Cependant elle déglutit, et pris la suite, calme et pourtant bouleverser..
    .

    « Pourquoi n'est tu pas comme les autres garçons ? Qui se serait barré à la première occasion devant une fille comme moi qui te met une baffe alors que tu ne fais que dire la vérité ?


    Elle laissa un blanc l'espace d'un instant, alors que son esprit vagabondait, se repasser en boucle le moment ou il lui disait qu'elle n'en avait rien à foutre de leur couple, qu'il ne signifiais plus rien à ses yeux. Une grosse baffe dans la figure ne lui aurait pas fait cette effet là, les paroles de Jeremy était pire et l'avait heurté profondément, plus qu'il n'y paraissait. Elle n'en avait pas rien à foutre, qu'est ce qu'il racontait. Voilà maintenant qu'elle divaguait, se repasser ce moment de conversation insignifiant, parmi d'autres moment, celui là était un temps fort, un élément déclencheur qui l'avait fait tomber de haut. Désormais ce moment précis allait l'obnubiler pour des jours, effaçant, ou du moins atténuant le souvenir d'un James avouant ses sentiments lors d'un fête. Finalement, cet abruti là aurait du garder ses sentiments pour lui même, il s'était libérer, mais n'avait fait qu'enfoncer la jeune femme dans ses tourments. Connard. Définitivement il s'était comporté comme un gros abruti, Seleah le détestait pour sa, et détestait Jeremy de l'avoir poussé à bouts pour la faire réagir, et qu'elle réaction. Et pourtant elle les aimait tout les deux, pas de la même manière c'est clair, mais ces deux là n'aurait jamais raisons d'elle.

    Elle poussa un profond soupire, essaya de ravaler les larmes qui menaçaient de lui envahir les yeux si elle regardait encore le sol de cette manière, sans jamais pouvoir remonter son regard azur vers Jeremy, avant de soupirer une nouvelle fois, ajoutant ainsi de vague parole à ses songes.


    « Tu seras tellement mieux avec quelqu'un d'autre.

_________________



    « Him&Me&Him.»[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hello-goodbye.bbactif.com
Jeremy D. Wayne

avatar

Nombre de messages : 11
•• Avatar : Adam Gregory
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Dim 29 Mar - 22:31

    [ Dsl du retard, j'ai eu une semaine chargée ]

    C’est d’une voix tremblante – qu’elle tenta tant bien que mal de masquer mais qui ne trompait personne – que Seleah reprit la parole. Selon elle il ne comprenait rien. En même temps comment pouvait il si elle ne lui expliquait pas ? Parce qu’aux dernières nouvelles rester murer dans un silence n’aidait guère à sa compréhension. M’enfin il pouvait se tromper, peut être était il censé lire à travers les lignes et déchiffrer son comportement. M’enfin Jeremy ne s’était pas encore découvert de don de voyance jusque là alors bon. Seleah tenta une explication éclair. Pourquoi agissait elle bizarrement ces derniers temps ? Parce qu’elle ne voulait pas blesser James ni lui, cela tombait sous le sens voyons !! Quoi de mieux pour éviter de faire souffrir une personne, que de l’ignorer ? Jusqu'à présent sa stratégie ne s’était pas vraiment révélée concluante, à son humble avis m’enfin ce n’est qu’un conseil, il allait falloir qu’elle change de tactique.

    « Je crois que c’est trop tard pour ça… »

    Oui parce qu’elle avait déjà réussi à le blesser suffisamment. Et de toute manière il allait bien falloir qu’elle soit réaliste, dans tous les cas, elle blesserait forcément une personne. Espérons juste que ça soit ce connard de James, il avait assez donné comme ça lui. Quoi (a) ? « Et puis dis toi que de toutes les façons, tu le blessera forcément » Oui oui il aidait beaucoup il savait^^ M’enfin quoi autant dire la vérité, il ne fallait pas se faire d’illusions ma petite ! Et puis comme c’était lui qu’elle aimait, et qu’ils étaient genre fait l’un pour l’autre, Jeremy en était forcément arrivé à la conclusion que c’était le Jamesounet qui allant le plus en pâtir, c’était évident non ? Enfin c’est ce qu’il aimait à penser…Evidemment, Jeremy pouvait comprendre que sa chérie ne tenait pas à blesser James, le contraire serait plutôt inquiétant. C’était une fille bien, après tout ce n’était pas la femme de sa vie pour rien ! Hey il ne choisissait pas n’importe qui (a) M’enfin il devait avouer que cela aurait été tout de même beaucoup moins stressant pour son petit cœur si elle avait balancé en pleine figure à James qu’elle n’était absolument pas intéressée et qu’il pouvait aller se faire voir. Mais bien sur dans la vie les choses ne se passaient jamais comme on les souhaitaient, ça serait bien trop facile sinon. C’est alors qu’une phrase fit tilt dans sa tête. « Vous m’en demandait trop à la fois ». Plutôt intriguant. Que voulait elle sous entendre par là ? Parce que si il se souvenait bien, James ne lui avait rien demandé, à part lui balancer son je t’aime à la figure, c’est tout. Et après pouf, ils s’étaient quittés plus revu. Sauf si…elle l’avait rencontré sur l’île. Petite cachottière va !

    « Tu as revu James ? » Jeremy essaya de demander ça du ton le plus neutre possible, sans reproches dans la voix, bien que ce n’était pas évident. Après tout, il ne serait pas si étonnant que ça qu’ils se soient croisés sur l’île, forcément cela devait arriver à un moment donné ou un autre…Seulement il aurait préféré être au courant. Et il devait avouer que l’idée, d’eux deux, seuls, dans ce cadre paradisiaque l’effrayait pas mal. Bien sur il faisait confiance à Seleah…mais pas à James. Qui sait ce qu’il pourrait encore faire ?

    Seleah se posa ensuite des questions, se demandant pourquoi James avait pu faire une chose pareille. Ouais bah qu’elle comptait pas sur lui pour l’éclairer sur ce point et la rassurer ou je ne sais quoi ! Peut importe les raisons qui avaient motivées James, le fait est qu’il avait prononcé ces paroles, plus que sincère, et qu’il n’y avait aucun retour en arrière possible. Le mal était fait ( ou le bien, tout dépend du point de vue… ). Seleah lui conseilla ensuite de lui faire un peu plus confiance. Mais c’est ce qu’il faisait ! Enfin…il essayait très fort, seulement il devait avouer que ces derniers temps, quelques doutes avaient pu s’immiscer dans son esprit… Non pas qu’il n’est pas confiance en ses agissements, mais plutôt sur ses sentiments…Désolé mais avec son attitude étrange depuis cette fameuse révélation, il y’avait de quoi sérieusement douter sur la profondeur de ses sentiments, et surtout vers qui ils étaient adressés
    .

    « Il faudrait déjà que tu m’en donne des raisons… »

    Aîe, ce n’était pas vraiment ce qu’il avait voulu dire…enfin si mais c’était sorti tout seul, et il s’en voulait déjà d’avoir dit ça. Oh et puis tans pis ils n’étaient plus à ça prêt maintenant ! Seleah lui sortit ensuite que de toute manière qu’ils aient cette conversation plus tôt ou pas n’aurait rien changé. Mouais tu parles ! M’enfin Seleah faisait quand même fort, monsieur avouait avoir des torts dans l’histoire, et ça ne lui convenait pas non plus ! Fallait savoir ! Surtout qu’il était persuadé que les choses seraient différentes si ils avaient crevés l’abcès dès le départ plutôt que de laisser empirer les choses sans rien faire. « Une de plus une de moins…Tu t’entend parler ? Tu dis ça comme si c’était devenu inévitable maintenant, et qu’à la limite c’est presque devenu normal qu’on s’engueule… Dire qu’il fut un temps où il n’y avait pas un seul nuage dans le ciel… Que nous est il arrivé ? » Question qu’il se posait souvent ces derniers temps…C’est vrai quoi, ils étaient si heureux ensemble auparavant, et maintenant il avait le sentiment que leur couple ne tenait plus qu’a un fil. Comment les choses avaient elle pu à se point se dégrader ?

    Puis vint le moment de la gifle. Méritée ou pas, Seleah n’aurait jamais du porter la main sur lui. Lui n’aurait jamais osé. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle ne paraissait même pas regretter ! Aucune excuses rien ! Saleté va ! Vous pouvez être sur que c’était un geste qu’il n’oublierait pas de sitôt. Enfin au moins le seul mérite qu’elle eut fut de calmer les esprits. C’est ainsi que d’une voix beaucoup plus calme Seleah lui demanda pourquoi il n’était pas comme les autres, pourquoi il ne se barrait pas après ce qu’elle venait de faire ? Bonne question ! Peut être parce qu’il était trop gentil ? Trop bon ? Justement il se demandait bien pourquoi il restait là, bien décidé à en découdre avec elle, malgré son attitude complètement hostile envers lui. Elle le blessait, et lui comme un con en redemandait.


    « Peut être parce que je suis masochiste… » Touche d’humour, plus fort que lui. Allez plus sérieusement, quoi que il en venait à se demander justement si il n’avait pas des tendances masochistes à rester là après tout ça « Non mais la réponse est simple à ta question…Parce que je t’aime voilà tout. Il t’en faudra plus pour réussir à te débarrasser de moi » En tout cas elle reconnaissait au moins qu’il avait raison ! C’était déjà un pas en avant non ?

    Seleah évitait délibérément son regard, ayant trouvé un nouveau passe temps favoris qui était de regarder le sol. C’est alors qu’elle balança des paroles complètement ridicule et révoltantes. Comment pouvait elle penser une seule seconde qu’il serait mieux avec quelqu’un d’autre ? Ne lui avait il pas déjà prouvé suffisamment par le passé que c’était elle seule qu’il voulait ? Néanmoins voilà les premiers mots qu’il répondit. « Peut être… » Quoi ? Rhooo mais attendez la suite bon sang !
    « Mais c’est toi que j’ai choisis. C’est toi que j’aime, toi et personne d’autre. Alors pour rien au monde je ne voudrais être avec quelqu’un d’autre que toi. » Des paroles terriblement tentantes lui vinrent à l’esprit, qu’il dit malgré tout. Ne s’était il pas donné pour mission de dire tout ce qu’il pensait aujourd’hui ? « Malheureusement je ne suis pas sur qu’il en soit de même de ton côté… » Il parlait bien sur du fait, qu’elle n’ai jamais désiré être avec une autre personne que lui, pas qu’elle l’aimai, parce que ça il n’en doutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seleah E. Greenwood
    Seleah; Liike a hard candy with a surprise center;

avatar

Féminin Nombre de messages : 406
Age : 26
•• Avatar : Ashley Greene ♥
© Crédit : Delirious chucko
•• Humeur : Joyful !
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 15/02/2009

« Island mood's
« Relationships`:
« Mind about the Island;:
« Le mot de la fin;: Avé moi =P

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Mar 31 Mar - 0:38

    { Pas grave =) }

    Décidément, ce garçon là après tant d'année arrivait encore à la mettre aussi mal à l'aise que s'ils s'apprêtaient à sortir ensemble pour la première fois. Bien que leurs premières à eut n'était pas vraiment gênante, tombait plutôt sous le sens à vrai dire. Jeremy et Elle avait toujours sonné comme une évidence même, une relation programmée que d'ailleurs même leurs parents n'avaient que fait que sourire dès lors qu'ils avaient appris que les deux formaient désormais un nous.
    Seleah retournait sa veste, essayait de tout envoyer sur le dos de son petit ami afin de ne pas à avoir en plus de certains remords vis à vis d'autres personnes, le sentiment de faire des erreurs à répétition et que tout était entièrement de sa faute. Une sorte de refuge qui en quelque sorte lui était bénéfique, et pas du tout d'un autre côté, parce qu'elle sentait la tension dans la voix d'un Jeremy qui désormais voulait l'issu, qui voulait savoir ce dont il adviendrait d'eux dans un futur on ne peut plus proche, chose dont elle même était incertaine, mais elle le voulait lui c'était sur, bien qu'on ne peut plus abstrait. Que faire lorsque votre conscience vous joues des tour, et que les sentiments eux restent les même.

    La seule issu qu'elle sentait arriver était celle de se mettre à chialer comme une pauvre petite fille qui aurait toute la misère sur le dos. Cependant Jeremy l'as sorti de la vision qu'elle avait d'elle même en train de chialer, en reprenant la parole. Parole qui pour le coup avait un sens, et un impact sur elle qui n'était que maximum. Consciente qu'il était inévitable que l'un d'eux allait souffrir, restait à savoir lequel d'eux allait le moins souffrir, même si il était inévitable que Jeremy mettrait plus de temps à se remettre d'une rupture, que James d'un vent phénoménal. Elle ne pris pas la peine de répondre à cette première affirmation, le regard fuyant toujours rivées sur le sol humide, alors qu'il reprenait la parole, une fois de plus il avait raison, bien que moins dénués de sens que la précédente affirmation, comment pouvait-il être aussi sur de lui. Question bête, réponse bête bien entendu, Jeremy savait pertinemment qu'elle l'aimait et pas qu'un peu. Sa personne ne pourrais leurs reprendre, ni à lui et ni à elle. Leurs amours réciproques sonnait comme la plus grande évidence du monde.

    Question suivante, et pas des moindres. La jeune femme en eut presque un haut le cœur, ne voulait pas lui dire que monsieur Hamilton avait eut le privilège de la première confrontation, et pas des moindres. Lui qui une fois de plus avait réussi à la mettre dans une impasse dans laquelle elle avait été obligé de discuter, comme elle le faisait avec Jeremy à cet instant même. Sauf que James était loin d'être son Boyfriend, détails d'importance pour l'histoire. Le meilleur était surement qu'elle ne croyait pas une seule seconde au hasard, elle avait rencontré James ce matin même à l'office de tourisme, exactement vingt petite minute avant de se rendre ici même et maintenant elle tombait sur Jeremy, peut être pas sa journée qui sait. Mais l'important était que les deux la mettait devant le fait accompli, et qu'aucun des d'eux ne semblaient vouloir lâcher l'affaire, aucun d'eux ne lui laissait ne serais-ce qu'une infime chance de faire pencher la balance, il ne restait qu'elle et elle seule. Seleah poussa un soupire, il fallait bien qu'elle réponde tout de même, elle lui devait bien sa.

    «  Il y a quelques heures maintenant, il a réussi à me coincé à l'office de tourisme pendant que j'allais chercher les clefs de mon bungalow, forcé de discuter »

    Elle avait balancé, tout sauf le fait que James lui avait dit qu'il ne regrettais absolument rien, sauf le fait qu'il ai blessé son ami Jeremy. Peut être que ce détails avait son importance après tout.

    «  Tu sais qu'il regrette de t'avoir blessé, en tout cas il me l'as dit  »

    Sa il devais s'en foutre comme de sa dernier paire de chaussette, mais fut un temps ou James avait prit une place considérable dans la vie de Wayne, et même si désormais ce temps là était révolu, au moins il savait que sa ne tenait qu'à lui d'arranger les choses entres eux, quand bien même un jour le destin veuille bien les rabibocher.

    Elle était sur que Hamilton, aussi franc et courageux fut il de faire montre de stupidité total en lui annonçant ses sentiments, et qui plus ais devant tout le monde le jour de la fête de fin d'échange scolaire, n'avait fait que d'aggraver une situation déjà assez compliqué dans le couple Greenwood/Wayne. Pourquoi ce besoin de théâtralité, pourquoi l'avoir dit devant tout le monde alors qu'il aurais pu la prendre à part et lui en faire part entres quatre yeux, histoire que maintenant Jeremy ne se sentent pas obligé de remettre en cause la confiance qu'il accordait à sa petite amie, c'est à dire elle même. Sa la blessait qu'il puisse au fond pensé qu'elle ne lui accordait aucune attention particulière, et de plus belle sa la blessait qu'il puisse douter de sentiments qu'elle avait toujours eu pour lui et ce depuis le collège. Mais elle ne pouvait s'empêcher de comprendre, tout simplement parce qu'elle semblait différente, mieux encore elle était différente d'avant, et désormais elle prenait conscience que peut être il fallait laissé les années lycées de côté et aller de l'avant, ce qui impliquait une sérieuse remise en question de sa part, et donc qui influait sur sa relation avec Jeremy. Une fois de plus elle ne pris pas la peine de répondre, se contenta d' hocher la tête de façon positive bien qu'elle soit on ne peut plus déçus par la réponse formulé, valait mieux passer de façon à ne pas mettre plus d'eau dans le gaz qu'il n'y en avais déjà depuis le début de cette entrevue, si elle voulait chercher encore plus les ennuies avec lui, répondre de façon cynique aurait été on ne peut plus parfais, mais elle ne le voulait pas, fin du débat sur la confiance, bien que sa reviendrais sur le tapis un moment ou l'autre.

    Une fois de plus, l'impression que tout était de sa faute depuis le début de cette histoire lui revenait en plein visage, comme si elle avait chercher à faire tomber le valeureux James amoureux d'elle, à l'époque Jeremy lui suffisait amplement, et James n'était qu'un ami, voir meilleur ami si celui ci insistait pour avoir une promotion, alors pourquoi toujours rejeter la faute sur elle qui au départ n'avais rien demander. Une fois de plus on pouvait dire qu'elle comprenait, comme toujours. Jeremy avait le droit de se mettre sur ses gardes quant à cette affaire, et ce n'était pas elle qui dénigrerais tout sa, d'ailleurs les prochaines paroles rappelèrent à demoiselle Seleah qu'ils étaient deux dans cette histoire, voir trois mais James étant aux abonnés absent pour le moment, Le couple discutait entre quatre yeux, alors que Seleah réfléchissais encore à ce qui serais le meilleur échappatoire possible pour elle, et le moins douloureux pour son Jeremy. Son esprit ne faisait que divaguer, comme tout le temps un coup sur deux la jeune femme demeurait quelque peu absente, toujours en train de réfléchir, le regard rivé au sol en train de se demander ce qui avait pu bien les amener à une tel situation, Jeremy et Elle sont fait pour être ensemble, et pourtant les Etats Unis avaient tout gachés, James les avaient enfoncés et même elle désormais commençait à se faire une raisons, bien qu'elle sache que sa ne dépende que d'elle maintenant, comme le précisait Jeremy. Cependant, elle l'écoutait d'une oreille, et le pire était qu'à chaque fois que la voix de son amoureux lui arrivait aux oreilles, elle sentait son cœur faire une bond dans sa poitrine, comme si il lui ordonnait de lui sauter dans les bras parce que c'était ce qu'elle devait faire. Cependant Jeremy dans ses paroles avaient raison une fois de plus.

    « On habitait en Australie Jeremy, AUSTRALIE ! Tout à changez quand on est parti aux Etats Unis, et notre relation se dégradait bien avant que James ne lâches sa bombe et sa tu le sait … Peut être qu'il n'as fait qu'accélérer ce qui devait arriver.

    En parlant de bombe, elle aussi venait d'en lâcher une belle, cependant qu'elle ne réaliser pas le sens cacher des paroles qu'elle venait de prononcer. Comme si d'avance elle avait su qu'il ne resterais pas ensemble pour le restant de leurs vies. Faux, Seleah savait mieux que personne qu'il était fait pour elle, elle le désirait plus que tout au monde, ces paroles là n'était que le coup de paroles non murement réfléchis et lancer à la va vite.

    «  On aurais jamais du partir »

    Elle se souvenait encore de ce que son amoureux lui avait dit dans l'avion, le fait qu'il s'inquiète par rapport à la gente masculine américaine, ils en avaient rient durant tout le trajet, prétextant que de toute les façons rien n'y personne ne pouvait les séparer, mais en même temps ils s'étaient séparer sans l'aide de rien n'y personne, au début en tout cas. Même si ils s'était rabibocher à chaque fois, les faits étaient là...

    Seleah venait de le baffer, sèchement et sans états d'âmes en plus. Pour qui il se prenait celui là ? A dire qu'il était le seul qui tenais à eux, à leur couple. Abruti, elle avait envie de lui en remettre une, cependant que son envie de s'excuser en chialant la prenait à la gorge, l'amour toujours. Ils restèrent dans le silence l'espace de quelques instants alors qu'elle s'en voulait déjà à mort d'avoir oser lui en foutre une aussi rapidement, en faite de lui avoir collé une tarte tout cours. Première fois de sa vie qu'elle osait le frapper, et pourtant combien de fois l'avait-il pousser à bout. Elle releva son regard sur lui, attendant qu'il lui hurle dessus comme n'importe quel mec l'aurait fait. Cependant il ne releva pas, ce qui déstabilisa de plus belle la jeune femme qui répondait avec un calme masquant une tension palpable. La réponse de Wayne sonna comme une douce mélodie lorsqu'elles lui arrivèrent aux oreilles, elle adorait ces mots là, alors que la petite note d'humeur réussi à lui soutirer un mince sourire. Celui là arrivait toujours à l'amadouer, et Seleah ne put s'empêcher de faire un pas vers lui, alors que ses mains se levaient vers le cou du jeune homme, l'air attendrissant. Alors qu'elle laissait une petite minute de silence, elle soupira, alors que ses doigts fin s'amusaient avec les cheveux de son amoureux.


    «  Je ne t'ai jamais dit que j'allais me débarrasser de toi, idiot »


    Idiot sonnais plutôt affectif pour le coup. Cependant que ses doigts s'amusaient avec les cheveux de Jeremy, chose qu'elle adorait faire, elle se retrouvait collé à lui. Bien qu'en apparence on aurais pu la prendre pour une garce qui essayait d'amadouer un garçon, leur relation était vrai et elle ne se lasserais jamais de lui. Bien que les murs réflexion dans laquelle elle c'était plongée ses derniers temps la ramenait à la réalité au pas de charge à chaque seconde où elle s'égarait sur la beauté de son Jeremy.

    Désormais son regard n'évitait plus le sien, cependant que parfois elle baissais la tête pour regarder autour d'eux, histoire qu'une âme indiscrète ne vienne les espionner dans leurs conversations au combien intéressante. Mais enfin son petit ami arrivait à capter toute son attention, elle l'écouta sans le couper avec une attention particulière, ne loupant aucun des mots qui sortaient de sa bouche. Décidément, il sortait le grand jeux et comme toute midinette qui se respect, Seleah se laissa convaincre sans broncher, il était tellement mignon et savait comment lui parler à elle. Bien que sa dernière phrase la heurta de pleins fouets, une fois encore. Même si elle n'oubliait pas le début de son petit monologue, aussi doux et mignon soit il, Seleah déglutit à la dernière affirmation, alors que ses deux mains se baladant auparavant dans le cou et les cheveux du Wayne descendirent d'instinct sur les épaules de Jeremy, elle soupira. Inévitablement, elle devait lui parler de ses réflexions, de ce que James lui avait fait comprendre le matin même, elle pris une grande aspiration et planta ses prunelles dans celle de Jeremy.


    «  Tu ne t'es donc jamais demandé ce que serais notre vie si nous étions avec quelqu'un d'autre ? » Elle soupira, non elle ne s'était pas vraiment demandé, ne s'étant jamais projeté dans le futur avec une autre personne que Jeremy. «  Enfin je veux dire, tu n'as jamais penser à voir ce que sa ferais de sortir avec une autre fille que moi, juste pour voir … » Elle racontait des conneries, consciente qu'il devait prendre sa pour une sorte de rupture, ou de mise à l'épreuve alors que sa ne l'était pas, c'était juste des idées. «  Je t'aime, et tu sais que si le fait de sortir avec une autre fille ne te plait pas, je te reviendrai aussitôt. Je t'offre la possibilité de savoir ce que serais t'as vu si tu n'étais pas avec moi c'est tout. Ce qui ne veut pas dire que je verrais d'autres garçons, rien à battre. Seulement imagine toi, si jamais sa marchais tu aurais une nouvelle vie, sans t'inquiéter de mes sautes d'humeur. Et si sa ne marchais pas, je serais là parce que toi et moi c'est une évidence. »

_________________



    « Him&Me&Him.»[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hello-goodbye.bbactif.com
Jeremy D. Wayne

avatar

Nombre de messages : 11
•• Avatar : Adam Gregory
Your pretty face ; :
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   Sam 4 Avr - 18:47

    Jeremy attendait une réponse à sa question, plutôt simple a vrai dire : avait elle oui ou non vu James ? Seleah confirma ses craintes en lui affirmant que oui. En même temps il s’y attendait, seulement il aurait préféré être au courant. En plus elle lui sortait ça, comme si ça avait été une torture, genre : c’est pas ma faute quoi ! J’ai jamais eu l’intention de lui parler, mais c’est lui le connard qui m’a coincée et pas moyen de s’échapper ! C’est ça, on va la croire ! Elle lui raconta même que soit disant il regrettait de l’avoir blessé, ben voyons ! Et puis alors qu’est ce qu’il en avait à foutre, ça lui faisait une belle jambe tiens ! Pauvre petit, peut être qu’il devrait aller le plaindre aussi !

    « Oh il regrette pauvre chou…Il aurait peut être du y penser avant de me poignarder dans le dos, en public de surcroît ! »

    Oui parce que le petit James ne s’était pas contenté de déclarer sa flemme à Seleah, non Monsieur avait besoin de théâtralité, alors il l’avait fait durant la soirée des adieux, juste genre devant toute la salle ! Devant tout ses amis, devant Jeremy…L’humiliation totale quoi ! Croyez vous qu’il n’aurait pas pu la prendre à part pour ça ? Nooooon il fallait que tout le monde soit au courant. Mesdames et Messieurs, JAMES HAMILTON AIME SELEAH !!!! Quel con ! Et puis soit disant qu’il regrettait, hmm tu parles, si c’était réellement le cas, il aurait cherché depuis le temps a venir s’expliquer, lui présenter des excuses, faire quelque chose…Mais non rien ! En revanche il n’avait aucun problème pour trouver Seleah. « Et je peux savoir ce que vous vous êtes dis ? » Bah oui quoi, il voulait savoir, c’était naturel non ?

    Jeremy posa ensuite sa question existentielle, comment avaient ils fait pour en arriver là ? A vrai dire c’était plus une question rhétorique, qui n’attendait pas vraiment de réponse, ou un truc du genre, je ne sais pas…Mais ce que Seleah lui balança en pleine figure, ça on peut dire qu’il ne l’avait pas vu venir. BIIM. Il avait l’impression de se prendre une nouvelle claque en pleine poire. Attendez elle venait tout simplement de sous entendre qu’après tout, même sans James, leur couple partait à la dérive, et que de toute les manières il était destiné à foncer dans un mur. Que de toute manière, il fallait bien s’y attendre un jour ou l’autre, leur rupture était inévitable, James n’avait fait que la précipité. Oh My God ! Jeremy refusait de croire qu’elle puisse penser une chose pareille…Non ce n’était tout bonnement pas possible…Pt’ain, elle avait définitivement décidé de jouer avec ses émotions aujourd’hui, pas sur que son petit cœur supporte tout ça. Aaargh il avait envie de hurler, de taper dans des trucs, de se défouler !!! Hmm il aurait bien aimé avoir James sous la main pour le coup^^ Jeremy sentait qu’ils étaient à un tournant dans leur relation, et pas dans le bon sens… Une nouvelle fois, Jerem sentait les larmes lui montaient aux yeux, mais ce n’était pas une fillette quoi ! Impossible pour lui de pleurer, et certainement pas devant elle ! Néanmoins c’est d’une voix légèrement brisée qu’il répondit, trahissant ses émotions.


    « Vraiment… ? C’est ce que tu penses ? Tu…Alors quand tu disais qu’on était fait pour être ensemble, qu’on resterait soudés pour la vie, c’était faux ? Puisque apparemment notre couple à une date d’expiration… »

    Seleah lui dit alors qu’ils n’aurait jamais du partir. Oh oui ça c’est clair et net. Ce voyage à la con n’avait emmené que désordre et chaos. Quand il repensait à leur conversation dans l’avion…Quand en plaisantant il s’inquiéter qu’elle puisse trouver mieux que lui…Qu’elle puisse craquer sur un américain…Merde il ne savait pas à quel point il aurait du prendre les choses au sérieux. A l’évidence, il s’était trompé en pensait que rien ne pourrait jamais les séparer. En tout cas, c’est ce qu’avait l’air de penser Seleah.

    « Pourtant, je n’ai pas vraiment l’impression que tu regrettes tant que ça ce voyage… » En effet ce n’était pas vraiment l’impression qu’elle donnait. Mais plutôt qu’au contraire ce petit séjour aux States lui avait permit de lui ouvrir les yeux sur leur relation, et lui faire prendre conscience qu’au final ils n’étaient peut être pas destinés à finir leur vie ensemble.

    C’est alors que pendant une petite minute, un instant de tendresse eut lieu, suite à ses déclarations. Seleah se rapprocha de lui, et passa une main dans ses cheveux, pour jouer avec, comme elle avait si souvent l’habitude de le faire. Ou tout du moins auparavant, parce que plus ces derniers temps…Trop occupée à l’éviter. Malheureusement cet instant fut de courte durée, puisque les choses sérieuses reprirent. Après tout ils n’avaient pas fini leur conversation, loin de là ! Pas question de s’attendrir juste parce que mademoiselle savait y faire quand elle le voulait. Il ne tomberait pas dans le piège ! Alors quand il lui lança au final qu’il n’était pas si sur qu’elle de son côté n’est jamais désirée autre chose que d’être avec lui, elle préféra sciemment éviter sa remarque. Non mais regardez là , Ben tiens, trop facile ! Au lieu de ça, elle se mit carrément à lui demander si il n’avait jamais pensé à ce que serait leur vie si ils étaient séparés. Bien sur que ça lui était déjà arrivé plein de fois, mais il en était toujours arrivé à la même conclusion : sa vie serait vide de sens. Mais Jeremy se demandait où elle voulait en venir par là. Cela signifiait il qu’elle se demandait souvent comment serait sa vie si elle était avec James, et pas avec lui ? Jerem préféra s’abstenir de tout commentaire n’ayant pas envie d’en rajouter, et jugea meilleure de la laisser continuer. « Enfin je veux dire, tu n'as jamais penser à voir ce que sa ferais de sortir avec une autre fille que moi, juste pour voir … » Oh purée, il sentait qu’il n’allait pas aimait les paroles qui allaient suivre. Et en effet, Jeremy fut atterré par ses propos. Il n’aurait jamais cru entendre une chose pareille venant de sa bouche. Elle l’autorisait tout simplement à faire preuve d’infidélité. En un sens, n’était ce pas le rêve de tout mec ? Que sa petite amie lui offre la possibilité d’aller voir ailleurs ? Pendant que elle attendrait gentiment son retour ? Oui mais voilà, comme elle l’avait précisé ultérieurement, Jeremy n’était pas n’importe quel mec. Mais qu’est ce qu’il en avait à foutre sérieusement de sortir avec une autre fille, étant donné qu’il n’avait d’yeux que pour Seleah ? Si la demoiselle pensait faire preuve d’une grande bonté en lui faisant cette proposition ou je ne sais quoi, elle se mettait le doigt dans l’œil. Au contraire, ses paroles furent plus que blessantes pour Jerem, qui ne comprenait pas son attitude. En quoi serait il bon pour leur couple d’aller coucher à droite et à gauche ? Seleah lui parlait d’évidence entre eux, mais apparemment ça ne l’était pas tant que ça, sinon jamais elle n’oserait dire une chose pareille. Pt’ain il n’en croyait pas ses oreilles ! Jamais il ne se serait attendu à une chose pareille. Si elle l’aimait tant que ça, la seule idée de le savoir dans les bras d’une autre devrait l’insupporter, la dégoûter. Mais elle non, elle lui servait gentiment une fille sur un plateau d’argent, en disant, tiens t’a qu’a l’essayer, peut être que tu trouveras un nouveau joujou finalement. F O U T A I S E S !!! Jeremy se sentait en quelque sorte trahi, et vous savez le sentiment que ça lui inspirait ? Qu’elle faisait ça, pour elle. Que secrètement elle espérait justement qu’il trouve mieux ailleurs, comme ça elle n’aurait plus aucune raison de culpabiliser et pourrai vivre pleinement son histoire d’amour avec James. Et puis quand bien même, elle disait que si il ne trouverait pas, alors elle serait là à son retour ! Très drôle, comme si leur relation allait pouvoir s’en sortir grandie après être sortie avec plusieurs autres femmes. Comment pouvait elle dire qu’elle serait là ? Comme si ça n’allait pas entacher leur couple toute cette histoire ! Parce que vous n’allez tout de même pas lui faire croire qu’après ça, ils pourraient faire comme si rien ne s’était passé ! Mais très bien, c’est à ça qu’elle voulait jouer, alors elle n’allait pas être déçu. Après tout n’était ce pas ce qu’elle voulait, et bien elle allait l’avoir ! Jeremy la repoussa, afin de ne plus avoir de contact physique avec elle.


    « Très bien. Après tout des tas de filles rêverait de sortir avec moi… Tu as raison. C’est ce que je vais faire. »

    Jeremy n’en revenait pas de ses propres propos. C’était bien lui qui venait de dire ça ? Évidemment il n’en pensait pas un traître mot, et n’avait absolument pas l’intention de voir d’autre filles, mais Seleah l’avait cherché. Si elle s’attendait à ce qu’il lui réponde que c’était complètement ridicule, qu’il n’y avait qu’elle et tout le tralala et ben non ! Fini les belles déclarations, il en avait déjà fait suffisamment et tout ça pour quoi ? Se prendre ça en pleine gueule ? A ton tour ma pauvre fille, BAM !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • And you can't keep us appart . Jeremy   

Revenir en haut Aller en bas
 
• And you can't keep us appart . Jeremy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ménage de l'appart ( Nirina)
» Thomas a l'appart { pv libre}
» [Mission D] Ramasser, nettoyer et ranger
» "Pourquoi toujours moi...?" Appart' Leandrà
» Un jour j'aurai le même corps que toi, ou presque... [PV-Zack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« { Hello Goodbye ` » :: © Islà Edén. :: ▬ Coins mystérieux :: « Lac`-
Sauter vers: